La médina et les remparts d’Essaouira

Voici l’un des plus beaux exemples d’une ville portuaire africaine fortifiée au XVIIIe siècle et très fortement inspirée par l’Europe, notamment par Saint-Malo. Plus récente que la médina de Marrakech, on s’y repère aisément avant d’atteindre la promenade des remparts pour d’inoubliables couchers de soleil !
  • La médina

    À proximité du port, la place Moulay Hassan signale l’entrée principale de la médina. Son plan en damier reliant les différents quartiers a de quoi surprendre : il est l’un des témoignages les plus évidents de l’influence européenne dans la construction de Mogador (l’ancien nom d’Essaouira). On est frappé par la lumière des rues souvent blanchies à la chaux, par les sublimes teintures des tapis exposés à la vente, le scintillement du vernis des boîtes et objets en thuya, (la grande spécialité de l’artisanat local)…Ici, la médina est une fête de couleurs, au détour d’une rue on tombe sur un marché sous arcades, un souk, un restaurant de poissons grillés, puis on aboutit, forcément, à un moment ou un autre, aux imposantes fortifications de la ville ponctuées de bastions et de portes.
  • Les remparts d’Essaouira

    Il faut prendre le temps d’en gravir les marches côté océan, puis remonter les 200 mètres de chemin de ronde avec ses échauguettes et ses plateformes d’artilleries où 20 canons du XVIIIe en bronze sont pointés vers le large. D’ici on admire l’immense plage, et les jours de tempête, on se laisse happer par le somptueux spectacle des vagues se brisant sur la muraille. Quel contraste avec la douceur des soirs d’été lorsque le vent ou la brise viennent délicieusement rafraîchir la ville !
izmir eskort izmir eskort izmir eskort izmir eskort