Musée Dar Si Saïd

Au cœur de la Médina entre la place Jemaa el-Fna au nord et le Palais de la Bahia au sud, Le Musée Dar Si Saïd (ou Musée des Arts marocains) offre la plus grande collection d’arts décoratifs de la ville. À voir avant d’aller acheter aux souks, histoire de se « faire l’œil ».
  • Le musée des arts indigènes

    Personnage éminent, Si Saïd Ben Moussa fut ministre de la guerre, son palais construit au milieu du XIXe siècle est à la hauteur du personnage. En 1932, l’administration des beaux-arts du protectorat le transforme en « musée des arts indigènes ». Au-delà des collections présentées, l’édifice lui-même constitue le plus bel exemple des prouesses artisanales marocaines, tant par ses décors que par sa structure. On y admire l’esthétisme des émaillages multicolores, l’extrême ciselure des stucs, le minutieux travail des huisseries.

    L’art de vivre est présent partout à travers mille détails charmants, comme dans le patio luxuriant où, à la croisée de quatre chemins en zellige, un adorable kiosque en cèdre sculpté vient ombrager un bassin et sa fontaine centrale. Côté collections, toutes les pièces exposées proviennent de Marrakech et de la région (Tensift, Souss, Atlas, Bani, Tafilalet…) ; au fil des pièces, on y trouve des armes, des bijoux, des céramiques, des tissages du Sud (tapis, costumes, parures) ainsi que quelques pièces archéologiques. Un très heureux concentré d’artisanat ancien rassemblé dans un superbe écrin devenu le plus ancien musée de la ville.

izmir eskort izmir eskort izmir eskort izmir eskort