Les hammams, massages et soins

Chaque quartier de Marrakech a son hammam, lieu essentiel à la vie marocaine par son aspect social et religieux. Pour le touriste, c’est le meilleur moyen de se relaxer après le brouhaha de la médina et des souks et les longues marches vers quelques sites plus éloignés du centre comme la villa Majorelle ou la Ménara.
  • Un moment de détente

    Qu’il soit public ou privé, la base des soins au hammam est la même : un bain de chaleur très dense dans un décor relaxant, avec parfois un parfum oriental qui flotte dans un air saturé d’humidité avant une douche, froide ou tiède, et un massage aux huiles essentielles. Puis, les pores étant bien dilatés, on procède à un gommage à la pâte de savon noir (base d’huile et d’olives noires broyées et macérées dans un mélange de sel et de potasse) accompagné d’une friction au kessa (gant rugueux) pour exfolier doucement toxines et peaux mortes. Enfin on peut y ajouter un soin au rhassoul, argile cosmétique utilisé en emplâtre pour désincruster, raffermir et adoucir l’épiderme.

    À la sortie, tensions musculaires et courbatures sont calmées, on se sent apaisé, relaxé, plus léger, on dormira mieux ce soir… Très à la mode en Europe avec l’essor des spas, ce soin du corps conserve ici une connotation religieuse, et les Marrakchis viennent au hammam pour y faire leurs ablutions, se purifier, avant de se rendre à la Koutoubia ou aux autres mosquées de la ville.

izmir eskort izmir eskort izmir eskort izmir eskort