Que faire à Marrakech en famille ?

Vous prévoyez de passer quelques jours à Marrakech avec vos enfants ? Vous avez peur qu’ils s’ennuient pendant votre séjour ? Voici une liste d’activités à faire avec vos bambins, qu’ils n’oublieront pas de si tôt !
  • Faire un tour en buggy dans les dunes

    De la vitesse et un paysage de rêve pour cette activité 100% sensations fortes! Grâce à Christophe A., spécialiste de sports extrêmes chez Buggy Sensations, vous allez vivre avec vos enfants un moment d’adrénaline hors du commun ! L’activité, d’une durée de 3 heures, est accessible à partir de 4 ans (mais accompagnés d’adultes, bien sûr) et vous laissera des souvenirs gravés à jamais dans votre mémoire...
  • Déambuler dans le souk

    Les nombreux souks de la médina de Marrakech sont de véritables labyrinthes d'échoppes et d'ateliers artisanaux, organisés par quartiers et par métiers et regroupent plus de 2600 artisans marocains pour une vingtaine de corporations. Le souk principal s’étend au centre de la Médina, du nord de la célèbre place Jemaa el-Fna à la Medersa Ben Youssef. Vous y trouverez tout l’artisanat marocain traditionnel : bijoux, vases, théières, plateaux, tapis, cuir, soins du corps, vêtements, tissus, poterie, parfums, alimentation, pâtisserie marocaine, épices ...
  • Charmer des serpents place Jamaa El Fna

    La place Jemaa el-Fna, en plein coeur du quartier de la Medina, est une véritable merveille pour petits et grands. En effet, en plus de son marché et de sa forte activité, vous serez épatés par les petits singes et autres charmeurs de serpents ! Ces derniers seront ravis de vous montrer leurs talent, et pour quelques pièces au charmeur, vous pourrez garder une photo souvenir de cette rencontre improbable ! Frissons et émerveillement garantis !
  • Faire un tour des remparts en calèche

    Les remparts de Marrakech ceinturent la médina qu’ils protègent de leurs hauts murs épais à la belle couleur ocre-rouge. La ville fut fortifiée au début du XIIe siècle par la dynastie des Almoravides pour se protéger des attaques des Almohades qui vivaient dans le Haut Atlas.

    Mélange de bois, de terre et de chaux, les remparts de Marrakesh s’étendent sur 19 kilomètres et mesurent entre 6 et 9 mètres de hauteur. Ils sont percés de 22 portes, et environ 200 tourelles rythment leur muraille. On peut les longer en voiture, en vélo, à pied, ou en calèche, le meilleur moment étant le matin ou le soir lorsque le soleil joue avec la couleur de la muraille. L’endroit le plus simple pour trouver une calèche reste la place Jemaa El Fna, mais il y en a aussi devant les grands sites touristiques ou à l’entrée des hôtels.

    Sur le chemin la calèche longe de belles avenues alors que plusieurs facettes de la ville s’offrent aux regards. Prêtez particulièrement attention aux 4 plus belles portes : Bab er Robb et Bad Agnaou (les 2 plus anciennes), Bab El Khémis et Bab Ed Debbagh. Le tour des remparts dure environ 2 heures. Mais on peut prolonger le plaisir en visitant les Tombeaux Saadiens, le jardin Majorelle, les jardins de la Ménara, les jardins d’Agdal et même aller jusqu’à la Palmeraie ! À chacun de définir son parcours avant le départ et de négocier le prix. Bien sûr, on a l’air d’un touriste, mais la calèche est un bon moyen de découvrir Marrakech. C’est un peu comme faire du bateau-mouche à Paris ou de la gondole à Venise. Dommage de s’en priver !
  • Se rafraîchir à Oasiria

    A Marrakech il peut faire très chaud, très chaud... Quoi de mieux dans ces conditions que d’aller piquer une tête au parc aquatique Oasiria ? Le parc possède un espace dédié aux enfants (3 attractions conçues spécialement pour eux et une vingtaine de maîtres nageurs-sauveteur) ainsi qu’une quinzaine d’autres attractions qui plairont à toute la famille. Le parc qui entoure les bassin étant très grand, vous ne pourrez que passer un bon moment en famille!
  • Se balader à dos de chameau dans la palmeraie

    La palmeraie se situe à une dizaine de kilomètres de la médina, au Nord-Est de la ville. « Poumon vert » de Marrakech, on peut la rejoindre en bus ou taxi, et même en calèche depuis la place Jemaa-el-Fna. La promenade sera un peu longue (pas moins de 3 heures), mais très agréable ! 

    Cette palmeraie date du XIIe siècle, du temps de la dynastie des Almoravides. C’est un site naturel d’environ 13 000 hectares planté de plus de 100 000 arbres, essentiellement des palmiers. Aujourd’hui, une partie de la palmeraie s’est transformée en zone chic, avec des golfs, des hôtels et des résidences de luxe, des villas... 

    Pour l’arpenter, plusieurs possibilités : à pied ou à vélo, en calèche, en quad, ou à dos de dromadaire (compter environ 1 heure). Évidemment, ce ne sera pas la grande aventure, le circuit emprunté par les chameliers est très rodé et les villages où l’on s’arrête prendre le thé sont un peu moins authentiques qu’autrefois. Mais par endroit les paysages sont magnifiques, à certaines heures la lumière peut être magique, et surtout, on n’est jamais à l’abri d’une bonne crise de fous rires ! Une expérience qu’il ne faut pas hésiter à faire entre amis et surtout en famille, car les enfants adorent ! Juste un conseil : à éviter par grande chaleur…
  • Se faire faire un tatouage au henné

    Le tatouage au henné est un art très présent au Maroc. Lors d’un séjour à Marrakech, vous trouverez de nombreux endroits où vous faire tatouer : Place Jemaa-el-Fna, dans le marché aux épices du Mellah, au cœur de la médina, ou dans des lieux plus confidentiels comme des salons d’esthétique, des hammams, des cafés…

    Traditionnellement réservé aux femmes, le tatouage au henné est pratiqué à l’occasion des mariages, des fêtes religieuses, pour des événements importants… Les dessins, parfois d’une grande finesse artistique, ornent en général les pieds et les mains. Ce sont des tatouages éphémères réalisés avec de la pâte de henné qui est une teinture naturelle issue de la lawsonia inermis, la plante dont est extrait le henné (un conseil : faites un tatouage au henné neutre et non au henné noir, car celui-ci contient des substances chimiques qui peuvent provoquer des allergies). 

    Choisissez votre motif, puis on vous appliquera la pâte avec un pinceau, une seringue sans aiguille ou un cône. Prévoyez plusieurs heures pour réaliser un tatouage. Pendant ce temps, on discute, on déjeune, on boit du thé à la menthe… Le tatouage s’estompe doucement et dure 2 à 4 semaines, selon l’application et la pâte.
izmir eskort izmir eskort izmir eskort izmir eskort